Road trip dans l’Ouest Américain : infos à savoir pour bien préparer votre voyage

Pensez à ajouter l’article en favoris pour que vous puissiez le retrouver très rapidement lors de votre road-trip dans l’Ouest Américain.

Rejoignez 23 autres abonnés

Voilà les différents points que j’aborde dans cet article :
1 – Documents nécessaires (adultes et enfants)
2 – Assurances
3 – Voitures de location
4 – Essence
5 – Parcs Nationaux et Parcs d’Etats
6 – Taxes et Pourboires
7 – Argent
8 – Logements
9 – Alimentation
10 – Téléphone
11 – Electricité
12 – Mesures
13 – Décalage horaire


1 – Documents nécessaires (adultes et enfants)

  • Passeport biométrique ou électronique valide
  • Autorisation de voyage ESTA*
  • Obligation de présenter un billet d’avion aller ET retour ou un billet attestant le projet de quitter les Etats-Unis
  • Dans les aéroports, les appareils électroniques (tablettes, smartphones…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols à destination des Etats-Unis. Les agents de contrôle sont susceptibles de vous demander de les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main.

*ESTA (Electronic System for Travel Authorization) : Il faut que vous fassiez votre demande d’ESTA (21€/personne, valide 2 ans) pour voyager aux Etats-Unis. Cette démarche est indispensable pour entrer sur le territoire américain. Il peut vous être demandé à l’aéroport et vous ne pourrez alors pas embarquer sans ce numéro. La démarche se fait sur internet (lien), tout est électronique et enregistré sur votre passeport. La demande d’ESTA doit être faite au moins 72h avant le départ, le plus tôt étant le mieux.

2 – Assurances

– VOITURE –
Avoir une assurance complémentaire sur votre véhicule de location est une règle incontournable pour tout voyage à l’étranger. Mais bien souvent les franchises et rachats de franchise proposés par les loueurs sont exorbitants. Si vous avez une carte bancaire Gold (ou supérieure), c’est le moment de l’utiliser. Nous vous conseillons de refuser les assurances complémentaires proposées par le loueur et de vous fier à celles de votre carte. Certaines cartes, comme l’American Express, offrent de très bonnes couvertures avec une franchise très faible. Vérifiez bien les conditions de la carte (que le type de véhicule que vous louez est bien couvert par exemple) et essayez si possible de payer vos billets d’avion et votre voiture sur la même carte.
Attention les camping-cars, caravanes et vans aménagés ne sont jamais couverts par l’assurance des cartes. Il faut donc voir avec le loueur.

– VOYAGE –
Pour les autres assurances de voyage (annulation de voyage, incidents de voyage – comme les bagages retardés ou perdus, assistance médicale à l’étranger, etc.), votre assurance de carte bancaire peut aussi vous sauver la vie. Et vous comprendrez à quoi sert de payer une carte Gold ou supérieure. Pensez donc à les utiliser, et si possible à tout payer avec la même carte.

3 – Voitures de location

– INFORMATIONS GENERALES –
Pour conduire sur le sol américain, le permis de conduire national suffit. Mais soyez vigilant, certaines agences de location de voiture demandent le permis international (en fonction des états). Faites votre demande de permis international relativement à l’avance (3 mois) en suivant la procédure sur ce site.

Sauf rares exceptions, toutes les voitures de location sont automatiques.

Pour le GPS, quelques loueurs l’incluent dans le tarif. Or un GPS vous sera très utile. Si vous avez un smartphone et un forfait data couvrant les US, vous pouvez évidemment utiliser Google Maps, Waze et autre, mais il faut tenir compte que la couverture du réseau fait défaut dans certaines parties du pays (dans beaucoup de parcs nationaux par exemple). N’hésitez pas à installer l’application maps.me qui vous permet de télécharger la carte de la zone qui vous intéresse. Vous pouvez ensuite utiliser cette application même sans réseau.

Faites attention lorsque vous réservez votre véhicule sur internet, la plupart des loueurs demandent des cartes de CREDIT (et non de débit comme nous avons souvent en Europe). Sinon, une fois arrivé sur place vous risquez de devoir payer une grosse caution, voire un supplément, ou encore pire de ne pas pouvoir louer votre voiture. Soyez vigilant et renseignez vous sur les conditions du loueur avant.

– LOUER UNE VOITURE –
Vous trouverez plein de conseils très complet sur ce site : blog voyager-aux-etats-unis

– LES REGLES DE CONDUITE –
Sachez que la plupart du temps, les Américains sont assez tranquilles sur la route. Ils utilisent les limiteurs de vitesse et respectent les distances de sécurité. En effet, ils n’aiment pas du tout être suivis, ils vous laisseront passer sans hésiter si vous vous vous retrouvez derrière eux en montagne par exemple.

  • Feux tricolores : ils sont situés après le carrefour et non avant comme chez nous.
  • Tourner à droite à une intersection : si vous êtes sur la voie de droite, vous pouvez généralement tourner à droite, même si le feu est rouge, après avoir observé un temps d’arrêt et vous être assuré que la voie est libre et qu’il n’y a pas de pancarte indiquant « No turn on red »
  • Vous pouvez doubler par la gauche et par la droite, il n’y a pas de règle sur les voies
  • Stop : s’il y a plusieurs stops, le 1er qui s’est arrêté est le 1er à repartir
  • Car pools : sur certaines autoroutes, pour faciliter la circulation et encourager le covoiturage, il existe une voie « Car pool ou HOV (High Occupancy Vehicle) » réservée aux véhicules avec au moins 2 personnes. Elles sont généralement matérialisées par un losange blanc au sol
  • Stationnement : si le bord du trottoir est peint en jaune ou en rouge, il indique des restrictions ou interdiction de stationnement
  • Bus scolaire à l’arrêt : lorsqu‘un school bus (difficile de les louper, ils sont jaune) s’arrête et qu’il met ses feux clignotants, l’arrêt est obligatoire dans les 2 sens. Ne surtout pas le doubler tant que les feux clignotants sont orange (pour laisser traverser les enfants qui en descendent). C’est l’une des pénalités le plus gravement sanctionnées au Etats-Unis
  • Les PV : si vous avez un PV avec une voiture de location, payez-la sur place ou via internet (indiqué au dos du PV). Sinon, c’est votre loueur qui paiera pour vous, avec une majoration et des frais de dossier.

4 – Essence

De façon générale, les voitures de location sont des voitures essence (appelé “regular” à la pompe). Le prix aux stations essence est donc en dollars et correspondent au prix d’un gallon d’essence (1 Gallon = 3,78 Litres).

Il y a des stations-services régulièrement sur les routes américaines, profitez en donc de faire le plein pour être sûr de ne pas être sur la réserve au cœur d’un Parc National où le prix de l’essence peut-être plus élevé.

Pour avoir une idée du prix de l’essence en fonction des stations vous pouvez utiliser le site gasbuddy.com. Ce n’est pas une application mais bien un site internet qui demande à chaque connexion un captcha.

Le paiement dans les stations essence peut se faire en carte bancaire (souvent de crédit, les Américains ne connaissent pas les cartes de débit) soit à la pompe, soit au comptoir à l’avance (et on vous rembourse la différence si vous n’utilisez pas tout le montant payé). En général, vous pouvez aussi payer en cash et vous avez 2 prix pour chaque type d’essence: un prix si vous payez en cash (le moins cher) et un autre si vous utilisez la CB. Il y a souvent 10 centimes d’écart entre les 2 prix.

5 – Parcs Nationaux et Parcs d’Etats

– PRIX DANS LES PARCS ET PASS AMERICA THE BEAUTIFUL –
A partir du moment où vous visitez 3 parcs nationaux, il est plus économique d’acheter le pass America The Beautiful qui coûte 80$ et valable pour une voiture entière (4 adultes maximum) et pour 1 an ! N’achetez pas en avance le pass via internet, c’est inutile, vous payerez des frais de douane et d’envoi. Vous pouvez acheter le pass America the Beautiful très simplement dans le premier Parc National que vous visiterez. A savoir que le pass ne donne pas accès à tous les parcs comme par exemple Monument Valley (qui se trouve sur les territoires Navajos) ou les States Parks (qui sont donc des parcs gérés par les Etats). N’oubliez pas de réserver votre jour et heure d’arrivée pour entrer dans certains parcs (Yosemite et Arches par exemple). Vous pouvez faire les réservations sur l’app des Parcs Nationaux (National Park Service).

– AUTRES INFORMATIONS –
Dans tous les Parcs Nationaux, il existe un ou plusieurs Visitors Centers où l’on trouve le plan et le journal du parc (infos pratiques, liste de campings, conseils importants…). C’est le 1er endroit où se rendre en arrivant, ne serait-ce que pour connaître l’état des sentiers et les conditions météo.

Voilà les 2 sites internet des parcs nationaux américains : nps.gouv (infos utiles, tarif des entrées) et recreation.gouv.

Devant l’afflux des visiteurs, plusieurs parcs ont introduit des systèmes de navettes gratuites pour réduire le nombre de véhicules en circulation. Ils sont même obligatoires dans certains secteurs et optionnels dans d’autres.

6 – Taxes et Pourboires

– TAXES –
Dans tous les Etats-Unis, les prix affichés dans les magasins, les hôtels, les restaurants… sont affichés HORS TAXES. C’est au moment de payer qu’il faudra rajouter les taxes qui peuvent aller jusqu’à 15%. Celles-ci varient d’un État à l’autre.

– POURBOIRES –
Il faut savoir que l’essentiel des salaires des serveurs viennent des pourboires. Le Tip est donc une institution à laquelle vous ne devez pas déroger (sauf dans les fast-food, cafétérias et self-service). La tradition est de laisser 15 à 20% calculés sur le prix hors taxes (15% est vraiment le minimum du minimum).

7 – Argent

Vous pourrez retirer du cash un peu partout dans des distributeurs automatiques : les ATM. N’oubliez pas que pour la plupart des cartes bancaires et ATM, vous aurez des frais de commissions à chaque fois que vous allez retirer du liquide. Pensez donc à retirer des grosses sommes pour optimiser vos frais. Ainsi, vous devriez être en mesure de payer moins cher que si vous alliez dans un bureau de change.
L’usage de la carte bancaire (et des moyens modernes de paiement comme Apple Pay) est répandu partout aux Etats-Unis et accepté dans 99% des commerces. Si vous avez une carte sans commission sur les devises, c’est aussi un bon moyen de faire des économies (les néobanques N26, Revolut, Orange Bank, Hello Bank, mais aussi Boursorama et autres offrent souvent des cartes sans frais sur les paiements en devises étrangères).

8 – Logements

Si vous voyagez entre juin et septembre, réservez votre logement à l’avance, d’autant plus si vous voulez dormir dans certains Parcs Nationaux (Yosemite, Death Valley, Monument Valley…).

Si vous souhaitez camper et que vous n’avez pas réservé, présentez vous au plus tôt dans la journée pour réserver votre emplacement. En effet, beaucoup de camping sont gérés selon le principe du 1er arrivé, 1er servi.

La plupart des hôtels/motels proposent des chambres équipées de TV, sanitaires, cafetières, micro-ondes et mini-frigo (et de la climatisation dans les régions où c’est nécessaire). Le wifi est gratuit quasiment partout.

9 – Alimentation

– COURSES –
Dans les grandes villes ce n’est pas difficile, vous avez des grandes surfaces partout avec des prix abordables (mais plus chers qu’en France). Par contre, les supermarchés de Las Vegas sont chers, tout est fait pour qu’on aille consommer dans un restaurant/fast-food ! Dans les parcs, c’est différent, il y a des supérettes mais les prix sont plus élevés et il y a beaucoup moins de choix, surtout pour Zion où on a trouvé les prix excessifs. Pour éviter de manger des sandwichs midi et soir, nous avons régulièrement acheté des salades en kit (qu’on a facilement trouvé dans toutes les supérettes ou grandes surfaces), nous avons été agréablement surpris par la qualité.

– GLACIERE –
Nous vous conseillons d’acheter une glacière dès le début de votre voyage (dans les magasins comme Wallmart, Target ou décathlon par exemple). Si vous voyagez en été (voir même septembre), il fait chaud aux US, avoir de l’eau fraîche c’est agréable. De plus, le prix dans les restaurants, fast-food est plus élevé qu’en France, faire un restaurant tous les jours éclatera votre budget. Prévoyez de pique-niquer souvent, voir tous les jours et pour transporter les repas, une glacière peut-être très pratique pour éviter que les aliments ne tournent avec la chaleur. Dans les motels/hôtels vous trouverez quasiment systématiquement des distributeurs de glaçons. Vous pouvez remplir 1 bouteille de glaçons et la mettre dans la glacière pour maintenir les aliments à une température correcte. Comme mentionné au-dessus, vous trouverez aussi dans les motels/hôtels quasiment systématiquement un petit frigo.

10 – Téléphone

Si vous n’avez pas de forfait vous permettant d’utiliser votre téléphone aux Etats-Unis, vous avez la possibilité d’acheter une carte SIM locale prépayée sur place, chez l’un des opérateurs (Virgin Mobile, AT&T ou T-mobile par exemple) dans les boutiques de téléphonie ou à l’aéroport (mais plus chères !). Il faut compter au minimum 30 $. On vous attribue alors un numéro de téléphone local, un petit crédit de communication et de la 4G. 

11 – Electricité

Prévoyez un adaptateur pour recharger vos appareils électroniques. Le courant est de 110 volts (pas 220V comme en Europe).

12 – Mesures

Aucunes unités de mesure sont communes à l’Europe. On ne parle pas de degrés Celsius mais de Fahrenheit, les unités des tailles des vêtements et chaussures ne sont pas les mêmes et le voltage électrique est différent. Voici d’autres spécificités :
Longueur : 1 foot = 30,48 cm / 1 mile = 1,6 km
Poids : 1 pound = 0,45 kg / 1 once = 28,35 g
Capacités : 1 gallon = 3,785 L

13 – Décalage horaire

Il y a 8h de moins, par rapport à la France, dans la majeure partie de l’Ouest et 9h pour la Californie, le Nevada et, en été, l’Arizona


Merci pour votre lecture !

J’espère que les conseils et les informations de cet article vous aideront à organiser votre prochain road trip dans l’Ouest Américain ! N’hésitez pas à m’envoyer un message privé ou me laisser un commentaire si vous avez des questions sur la préparation de votre voyage.
Vous pouvez également suivre mes aventures quotidiennes sur Instagram.
Mylène

Note : 1 sur 5.

Pour continuer votre lecture….

Mes plus belles photos sont sur Instagram

Suivez-moi dans mes aventures autour du monde 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :